Une économie façonnée par sa géographie

Avec plus de 5 700 entreprises réparties sur 8 zones d’activités, l’économie calaisienne s’est organisée autour de plusieurs secteurs d’activités constitués d’un réseau dense de TPE et PME ainsi que de groupes nationaux et régionaux. Forgée par la géographie du territoire, elle s’est développée autour du transport maritime et du commerce.

TRANSPORT ET LOGISTIQUE, UN HUB A FORT POTENTIEL

Point de passage incontournable vers le Royaume-Uni, l’activité de transport du Calaisis est largement dominée par les trafics transmanche passagers et marchandises. Grâce à sa position privilégiée et la complémentarité de ses infrastructures portuaire, ferroviaire et autoroutière, le territoire absorbe la majorité des flux entre l’Angleterre et l’Europe continentale, soit 52% des échanges.
Leader du trafic transmanche, Le Port et le Tunnel sous la Manche transportent, à eux deux, en moyenne 3,6 millions de poids lourds par an. 70 000 véhicules transitent par Calais chaque semaine.

Au croisement d’échanges massifs de marchandises entre l’Europe continentale et le Royaume-Uni, le territoire réunit, donc, les conditions propices au développement de la filière logistique.

A la jonction des autoroutes A16 et A26 à proximité des infrastructures transmanche, l’agglomération Grand Calais Terres & Mers a aménagé un pôle logistique et transport. Avec cet espace dédié de 220 hectares, le territoire propose une offre structurée pour capter et valoriser ces flux.
Bimodale, elle accueillera en 2021 une activité de ferroutage opérée par CargoBeamer. Elle vient compléter le terminal d’autoroute ferroviaire du port.
La zone Transmarck – Turquerie dispose de 3 centres routiers : Calais Truckstop, C4T et Polley Secure proposant une large variété de services aux conducteurs de poids lourds : parkings sécurisés, restaurants, pompes à gasoil, stations de lavage.

LA REFERENCE COMMERCIALE DE LA COTE D’OPALE

Stimulé par la création du Tunnel sous la Manche, le commerce joue un rôle moteur dans l’économie calaisienne. Le territoire compte 1 777  établissements employant 5 700 personnes. L’offre commerciale plutôt orientée vers l’équipement de la personne se concentre en majeure partie sur l’agglomération de Calais. Elle s’organise autour de pôles commerciaux répartis principalement sur les zones d’activités situées en périphérie de Calais.

La zone de chalandise dépasse largement le périmètre du Calaisis. C’est la destination shopping de la Côte d’Opale et elle attire aussi une clientèle belge et britannique importante.

La zone commerciale attenante au Tunnel sous la Manche constitue un pôle d’attractivité majeure. Son centre commercial, Cité Europe accueille en moyenne 5 millions de visiteurs par an. Il regroupe 122 surfaces commerciales dont un hypermarché de plus de 10 000m². Il dispose d’un multiplex Gaumont, d’espaces de jeux et d’une aire de restauration.
A côté, Channel Outlet Store propose une quarantaine de boutiques sur le concept des magasins d’usine avec des prix réduits toute l’année. En 2019, elle affichait une fréquentation de 1,325 millions de visiteurs.

Le centre-ville n’est pas en reste. Aides aux loyers, accompagnement personnalisé des porteurs de projet, stationnement gratuit, mobilité facilité, animation commerciale, il bénéficie d’un ensemble de mesures et d’actions innovante pour booster son activité. Son taux de vacance enregistre une baisse constante depuis 3 ans. Calais s’est vue décernée le Grand Prix des maires 2020 de RMC pour l’opération mon shopping c’est Calais, un site internet de commande en ligne. La plateforme regroupe plus d’une centaine de commerçants qui livrent gratuitement leurs produits aux habitants de l’agglomération.

TERTIAIRE ET SERVICES, UN SECTEUR DYNAMIQUE

Le secteur du tertiaire et des services représente une part importante de l’activité économique du Calaisis. Il totalise 17 479 emplois pour 1682 entreprises. Son essor s’explique notamment par l’existence de centres administratifs, une demande croissante de la population en service de proximité et par une offre de services aux entreprises étoffée. La zone d’activités Marcel Doret concentre une partie de cette activité.
La présence du complexe Port et Tunnel a favorisé, également, l’émergence d’un éventail d’activités liées aux besoins d’entretien et de sécurisation de leurs infrastructures.

Autre activité de service prépondérante sur le territoire, la relation client occupe sur Calais plus de 600 personnes au travers de la société Armatis. Acteur français majeur des centres d’appel, il a choisi en 2003 Calais pour ouvrir son premier site en région. La société a trouvé sur le territoire les conditions nécessaires pour se développer : une main d’œuvre impliquée, une qualité de service, la proximité de Paris, et, enfin, des solutions immobilières adaptées à ses besoins. Implanté sur 4 100 m2, le site offre une double expertise : gestion d’un service client premium et expertise en télévente.

UNE DESTINATION TOURISTIQUE

Espaces naturels classés, plages, activités sportives et de loisirs, patrimoine historique, équipements culturels et commerciaux, la présence de flux de passagers ont conduit le territoire à se tourner vers le tourisme.

Après avoir rénové les monuments phares témoins de son passé, Calais finalise la transformation profonde des espaces situés sur son front de mer. Les espaces ont été retravaillés pour en faire une station balnéaire ancrée dans le XXI siècle. Elément fort de la nouvelle identité du bord de mer, le dragon de Calais créé par la compagnie la Machine apporte un nouveau souffle touristique et culturel.

En parallèle des travaux entrepris pour valoriser le patrimoine naturel et historique, la ville déploie une programmation tant estivale qu’hivernale. Elle offre tout au long de l’année une animation autour de rendez-vous festifs, d’expositions d’arts urbains, de concerts, de théâtre de rue. L’offre est complétée par les évènements organisés par les équipements culturels existants : CIDM,

L’obtention des labels d’arts et de tourisme et station de tourisme conforte la vocation touristique du calaisis.

UN PÔLE INDUSTRIEL AUX SAVOIR-FAIRE POINTUS

L’industrie reste solidement ancrée dans le paysage économique du Calaisis. Elle représente près de 3 000 emplois et s’appuie sur des entreprises phares aux fortes spécificités.

L’activité autour du câble rassemble sur le territoire des entreprises très pointues souvent leaders dans leur domaine d’activités. Le territoire a développé un réel savoir-faire dans ce domaine avec une forte capacité R&D. Alcatel Submarine Networks, spécialisée dans la fabrication et pose de câbles de communication sous-marins, développe sur Calais une activité nouvelle de recyclage de câbles anciens. Elle propose ainsi à ses clients une solution écologique pour les produits en fin de vie. Elle connaît un fort développement. Prysmian Draka  est un leader mondial dans le domaine de la fibre optique et des câbles en fibres optiques. Nexans, expert international de l’industrie du câble, possède à Calais un centre de compétence R&D spécialisé dans le transport d’énergie par câbles haute-tension. Son effectif est constitué majoritairement d’ingénieurs et de techniciens. Environ 800 personnes travaillent dans ce secteur.

La chimie constitue un pôle important de l’activité industrielle à Calais. Elle emploie 500 personnes réparties entre 4 sociétés. Les produits fabriqués sont variés et trouvent leur application dans de multiples domaines dont l’industrie pharmaceutique et la sidérurgie. Graftech France SNC est le premier producteur mondial de graphite pour les aciéries. L’entreprise a remporté 7 R&D Awards au cours des 14 dernières années pour ses technologies révolutionnaires. Merck Santé et Synthexim, spécialisées dans la chimie fine, fabriquent différents produits intermédiaires à usage médicamenteux. Les acteurs de la filière travaillent à pérenniser leurs activités en améliorant leur capacité de production ou en diversifiant leur activité.

Le territoire accueille, également, l’équipementier automobile allemand Catensys, reconnu pour son savoir-faire  en matière de fabrication de chaîne de transmission. L’entreprise a doublé la surface de son site sur Calais. Il en a profité pour réorganiser et améliorer sa production. Avec l’augmentation de sa capacité, l’usine est devenue le principal centre de recherche et de développement  en France.

Inventée il y a 120 ans en Angleterre, la célèbre marque de jouet Meccano est installée à Calais depuis 1959. Chaque année, le site calaisien sort un demi-million de boites de jeux de construction pour le marché français et étranger. La société a fait le choix du made in France en rapatriant sa production de Chine vers la France. Depuis 2013, un lieu en centre-ville, le Meccano Lab, est dédié à la découverte de l’univers de ce jouet intergénérationnel.

Une question ? Notre équipe vous répond en 48 heures