Calais Promotion

Agence de développement économique du Calaisis
Vous êtes ici: Accueil/Le territoire/Tissu économique

Tissu économique

Longtemps portée par les filières industrielles telles que le textile, la chimie, l’équipement mécanique ou encore l’industrie des composants électriques et électroniques, l’activité économique du Calaisis s’est progressivement tournée vers le tertiaire. Ce dernier se développe depuis les années 90 profitant de la position géographique et  de l’accessibilité du territoire favorables aux échanges. Il s’est organisé autour de plusieurs secteurs d’activités : services, transport, commerce et tourisme.

Calais, pôle centrale de la Côte d’Opale
Services aux entreprises
Transport et logistique
Commerce
Tourisme
Santé
Industrie
Construction-TP 

Calais, pôle centrale de la Côte d’Opale 

De nombreux groupes nationaux ou régionaux ont choisi de s’implanter sur Calais pour sa situation centrale et  la desserte rapide de l’ensemble la Côte d’Opale :

  • activités de négoce  KDI, CGE Distribution, LEFRANC, METRO, REXEL, WOLESLEY, Missenard & Kindt, Ternois Descamps …
  • autres activités : LOOMIS transport fiduciaire, Littoral Nord Autocars (Veolia), OTIS, ELIS Linge, maintenance industrielle (ENGIE), Nord Littoral (presse)…

Haut de page

Services aux entreprises

Les services aux entreprises représentent une part importante des emplois sur le Calaisis. L’essor de ce secteur d’activité repose largement sur les services opérationnels. Son importance s’explique par la présence des infrastructures transmanche (port et Tunnel sous la Manche) et de leurs besoins liés à l’entretien et sécurisation de leurs sites. Ils devraient continuer à progresser avec le développement du secteur logistique.

Autre activité de service développée sur le territoire, la relation client occupe sur Calais 650 personnes au travers de la société armatis-lc. Acteur français majeur des centres d’appel, présent sur le territoire depuis 2003, il poursuit son développement à Calais avec l’ouverture d’un second site. Cette deuxième implantation vise à augmenter la capacité de production du site et devrait générer 350 emplois supplémentaires. La société a trouvé sur le territoire les conditions nécessaires pour se développer : une main d’œuvre impliquée, une qualité de service, la proximité de Paris, et, enfin, des solutions immobilières adaptées à ses besoins.

Haut de page

Transport et logistique

Point de passage incontournable vers le Royaume-Uni, l’activité de transport du Calaisis est largement dominée par les trafics transmanche passagers et marchandises. Sa position privilégiée et la complémentarité de ses infrastructures portuaire, ferroviaire et autoroutière lui permettent de concentrer la majorité des flux entre l’Angleterre et l’Europe continentale. Tous trafics confondus, le port et le Tunnel sous la Manche ont transporté près de 3,5 millions de camions et 4,1 millions de véhicule de tourisme en 2016. La présence de ces deux infrastructures permet d’assurer un trafic permanent avec une fréquence de passage très élevée et un service performant.

Le territoire réunit donc les conditions nécessaires pour développer la filière logistique. Il est au cœur des grands flux d’échanges entre l’Europe continentale et le Royaume-Uni. Il dispose d’une offre multimodale avec un accès routier aisé, un réseau ferroviaire de pointe et une liaison maritime de premier ordre. De plus, le territoire a développé à proximité des infrastructures du port et du Tunnel sous la Manche à la jonction des autoroutes A26 et A16 un espace de 225 hectares dédié à la logistique.

Principales entreprises : Groupe Eurotunnel, Port de Calais, LDA-DFDS, P&O Ferries, TND Nord, Euro Cargo Rail, STCE,

Haut de page

Commerce

Stimulé par la création du Tunnel sous la Manche, le commerce joue un rôle moteur dans l’économie calaisienne. Le territoire compte 1120 établissements. L’offre commerciale est plutôt orientée vers l’équipement de la personne. Elle se concentre en majeure partie sur l’agglomération de Calais. Elle s’organise autour de pôles commerciaux répartis principalement sur les zones d’activités situées en périphérie de Calais.

La zone de chalandise dépasse largement le périmètre du Calaisis. La proximité avec la Belgique et le Royaume-Uni permet de capter une clientèle étrangère importante.

La zone commerciale attenante au Tunnel sous la Manche constitue un pôle d’attractivité majeure. Son centre commercial, Cité Europe, est le 10ème plus grand centre commercial de France. Il accueille en moyenne 7 millions de visiteurs par an. Il regroupe 130 surfaces commerciales dont un  hypermarché Carrefour de plus de 12 000m². Il dispose d’un multiplex Gaumont, d’espaces de jeux et d’une aire de restauration. A côté, Channel Outlet Store propose une quarantaine de boutiques sur le concept des magasins d’usine avec des prix réduits toute l’année.

Calais n’oublie pas son commerce de centre-ville. Le territoire s’applique à développer une offre commerciale harmonieuse profitant à l’ensemble du centre-ville ainsi qu’à établir un équilibre avec les zones commerciales en périphérie. Dans cette perspective,  la ville de Calais a fait l’acquisition d’un équipement commercial situé en hyper-centre. Elle y développe un nouveau concept mêlant activités commerciales, tertiaires et de services. En soutien, elle conduit plusieurs projets visant à améliorer son cadre de vie.

Haut de page

Tourisme

Sa situation en tant que porte d’entrée du continent vers le Royaume-Uni ainsi que les flux denses de voyageurs transitant sur le territoire ont conduit tout naturellement le territoire à se tourner vers le tourisme.

Les raisons de découvrir le Calaisis ne manquent pas :

  • la nature : à la fois sur sa façade maritime et sur l’arrière-pays, les sites naturels sont nombreux. Le plus connu d’entre eux, les falaises du Cap Blanc Nez, accueille en moyenne 1 million de personnes par an.
  • les loisirs sportifs: randonnées, activités nautiques, voile, etc, l’offre est etoffée.
  • la culture et le patrimoine : CIDM, Le Channel, Beffroi… ,  les équipements sont variés,
  • le commerce : le centre commercial Cité Europe est devenu une destination touristique pour la clientèle anglaise. 

La clientèle étrangère notamment britannique constitue une part importante des touristes. Sur la totalité des nuitées, la moitié relève de la clientèle étrangère. Le territoire dispose de 35 hôtels homologués et 6 campings.

Le port de Calais  est désormais un point de départ et d’arrivée de croisières vers l’Europe du nord ou du sud. Il accueille chaque été des navires de croisières avec en moyenne, à chaque rotation, 3 600 passagers.

En parallèle, le territoire s’attache à conforter son attractivité en étoffant  l’offre touristique par la réalisation d’équipements touristiques phares, la mise en valeur de son patrimoine, l’augmentation de ces capacités d’accueil, ou encore l’organisation de grands RDV festifs.

Haut de page

Santé

Le parc d’activité du Virval a pour vocation à accueillir sur sa partie nord des activités liées à la santé. Avec la création de cet espace, le territoire ambitionne de:

  • développer une offre de soins de proximité la plus large et la plus complète à destination des calaisiens et plus largement de la population de la Côte d’Opale,
  • constituer un pôle d’activités en regroupant les structures publiques et privées de santé ainsi que toutes activités développées autour de celles-ci,
  • créer des synergies entre les structures.

Avec l’ouverture du nouvel hôpital en 2012, il a franchi une première étape en ce sens. Cette dernière a été suivie rapidement par la construction d’une clinique privée, la clinique du Virval, spécialisée dans les troubles psychosomatiques et psychiatriques. Elle vient renforcer l’offre de ce type faiblement présente sur le territoire. La clinique du Virval continue son développement avec la création d’un centre post-cure. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat privé-public avec le centre hospitalier de Calais.

Le pôle santé du Virval en quelques chiffres :
4 établissements de santé implantés, 

  • centre hospitalier :
    962 lits,
    1849 salariés dont 134 médecins et 1270 soignants,
    maternité de niveau III (unités de néonatalogie et de réanimation néonatale).
  • clinique psychiatrique du virval :
    80 lits et places,
    70  emplois créés.
  • 1 EHPAD, la maison  de retraite la Roselière (Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) :
    170 lits dont 70 pour patients souffrant  d’alzheimer.
  • un centre post-cure :
    50 lits,
    50 emplois.
  • une blanchisserie inter-hospitalière.

Le territoire accueille également une clinique privée. En parallèle, la ville s’efforce à renforcer la capacité d’accueil pour personnes agées en favorisant les projets de type EHPAD ou de résidences de services.

Haut de page

Industrie

En dépit d’un nombre d’emplois en baisse ces dernières années, l’industrie reste solidement ancrée dans le paysage économique du Calaisis.

Le textile, avec la fabrication de la dentelle mécanique appelée dentelle Leavers,  a été pendant longtemps le fleuron de l’industrie calaisienne. Elle fait encore aujourd’hui la renommée du territoire dans le monde par la qualité et la richesse de ses produits. Sa production est exportée à plus de trois quarts dans le monde entier. Elle est très apprécié des couturiers et des fabricants de lingerie tels que Aubade, Barbara, Chantal Thomas, Dior, Lacroix… . Pour se démarquer d’un marché très concurrentiel, les dentelliers se sont tournés vers la réalisation de produits à forte valeur ajoutée en misant sur la créativité et l’innovation. La fabrication se partage principalement entre les entreprises Noyon Dentelles (SDCN), My Desseilles et Codentel (groupe Holesco). S’ajoutent à la fabrication des activités de finition dont la teinturie Color Biotech qui occupent une dizaine d’entreprises.

La Calaisienne, filiale du Groupe Marck, conçoit sur mesure des uniformes et des vêtements d’images. Ses réalisations habillent des clients du monde entier : armés française et étrangère, Airbus, EDF… A l’exemple des dentelliers, elle a réussi à se distinguer par son savoir-faire et la qualité de ses produits.

La chimie constitue un autre pôle important de l’activité industrielle à Calais. Elle emploie près de 900 personnes réparties entre une demi-douzaine de sociétés.  Son activité relève principalement de la chimie fine ou minérale. Les produits fabriqués sont variés : graphite artificiel, pigments d’oxyde de titane, molécules pour l’industrie pharmaceutique, carbonate de calcium, carbonate et oxyde de magnésium. Ils trouvent leur application dans de multiples domaines dont l’industrie pharmaceutique et la sidérurgie. Les acteurs de la filière travaillent à pérenniser leurs activités en améliorant leur capacité de production ou en diversifiant leur activité. Le Groupe Axyntis, via sa filiale Synthexim, a repris en 2013 l’activité de fabrication de produits intermédiaires à usage pharmaceutique de la société Calaire Chimie.

Principales entreprises : GrafTech France SNC, Interor SA, Merck Santé, Scora, Synthexim,

L’activité autour du câble rassemble sur le territoire des entreprises très pointues souvent leaders dans leur domaine d’activités. Le territoire a développé un réel savoir-faire dans ce domaine avec une forte capacité R&D. Alcatel-Lucent Submarine Networks, spécialisée dans la fabrication de câbles de communication sous-marins, développe sur Calais une activité nouvelle de recyclage de câbles anciens. Elle propose ainsi à ses clients une solution écologique pour les produits en fin de vie. Draka Comteq France est un leader mondial dans le domaine de la fibre optique et des câbles en fibres optiques. Nexans, expert mondial de l’industrie du câble, possède à Calais un centre de compétence R&D spécialisé dans le transport d’énergie par câbles haute-tension. Son effectif est constitué majoritairement d’ingénieurs et de techniciens. Ces trois entreprises emploient près de 600 personnes.

Le territoire accueille l’équipementier automobile allemand Schaeffler Chain Drive System, un des leaders de la fabrication de chaîne de transmission. L’entreprise a récemment doublé la surface de son site de production. Il en a profité pour réorganiser et améliorer sa production. Le site est devenu également un  pôle important pour la recherche et le développement du groupe.

Haut de page

Construction – TP

Le secteur de la construction et des travaux publics représente un poids important dans le tissu économique. Le territoire compte ainsi 60 entreprises de plus de 10 personnes représentant 1 900  emplois dans la construction, les travaux publics et le second œuvre.

Il s’agit aussi bien de filiales de grands groupes nationaux (Eiffage, Eurovia, Colas, SPIE…), régionaux (Ramery, Batinor…) ou de PME locales (SAS Roger Dufeutrelle, Ets Roches, Vilet, …)

Haut de page